LA FORMATION DES ROCHES SÉDIMENTAIRES



Intro : les débris de l'érosion sont transportés par l'eau., parfois sur de grandes distances. Ils finissent par se déposer et s'accumuler. 
où et comment se déposent ces débris ? Quelles sont les conditions nécessaires au dépôt des débris ? Que deviennent-ils au cours du temps ? ...

I    Le dépôt des particules issues de l'érosion : 
Activité 8.1 : Observation du dépôt des particules transportées par l'eau

Bilan :  
Les particules issues de l'érosion des roches, transportées par l'eau, finissent par se déposer. Ce phénomène s'appelle la sédimentation. Ces particules déposées, encore appelées sédiments, peuvent s'observer au niveau des berges d'un torrent, à l'intérieur des méandres d'une rivière, au fond d'un lac ou à l'embouchure d'un fleuve.

Le long d'un cours d'eau, les sédiments se déposent en fonction de l'intensité du courant :on courant faible favorise la sédimentation des particules très fines.
Sédimentation : dépôt des produits de l'érosion après transport.
Sédiments : ensemble des particules plus ou moins grosses issues de l'érosion, transportées et déposées le plus souvent dans l'eau.

II   Les conditions de dépôt des sédiments : 
Activité 8.2 : Les conditions de dépôt des sédiments 
Sédimentation en eau calme, en eau salée. Vitesses de sédimentation :0,1 m en 1000 ans pour un dépôt de 0,1 mm/an ou 1 m en 1000 ans pour un dépôt de 1 mm/an. 100 m pour un dépôt de 0,1 mm/an ou 1000m pour un dépôt de 1 mm/an

Bilan :
Dans une eau calme, les particules les plus grosses se déposent en premier.
En bord de mer, le sel présent dans l'eau favorise le dépôt des particules d'argile : malgré l'agitation de l'eau, le dépôt de sédiments est alors possible.
Une sédimentation lente mais importante, pouvant durer plusieurs millions d'années.
III    Du dépôt de sédiments à la roche sédimentaire :
Activité 8.3 : Les étapes de la transformation des sédiments en roche sédimentaire  
Dans le cas présent, le phénomène de sédimentation se passe sur 3 périodes de 1000 ans chacune. Les sédiments arrivent dans l'eau de mer et se déposent au fond de la mer. En 1000 ans, 20 cm de sédiments se déposent. 
Quand un autre sédiment se dépose, celui du dessous se tasse (il ne fait plus que 15 cm d'épaisseur). C'est parce que les sédiments du dessous perdent de l'eau (déshydratation) sous le poids des sédiments du dessus (les points de contact entre les grains deviennent de plus en plus nombreux et les sédiments, meubles au départ, se transforment en une roche plus compacte). 
Finalement, le 1er sédiment perd toute son eau et se transforme en roche (des substances minérales déposées par l'eau qui circule cimentent les grains libres)

Activité 8.4 : Modéliser la formation d'une roche sédimentaire



Bilan : 
Les particules déposées dans l'eau sont à l'origine des roches sédimentaires. Au fil du temps, les sédiments s'accumulent, se tassent (compaction), perdent de l'eau (déshydratation) et se cimentent : ils se transforment ainsi peu à peu en roche sédimentaire.

Quel est le résultat de l'accumulation des sédiments à l'échelle des temps géologiques ?

IV   Des roches sédimentaires disposées en strates :

P 155 + 162 : Observation de différentes roches 
Point commun entre les différentes roches : présence de strates

Activité 8.5 : Une succession de dépôts de sédiments

Bilan : 
Au cours du temps, les sédiments qui s'accumulent se transforment en couches superposées de roches sédimentaires appelées strates.
Une roche sédimentaire se reconnaît à cette superposition de strates correspondant à différentes périodes de sédimentation.
Strate : couche d'une roche sédimentaire d'épaisseur variable. 


إرسال تعليق

0 تعليقات