Avicenne


Né à Afshéna (Ouzbékistan) le 07/08/980 ; Mort à Hamadan (Iran) en 1037

Ibn Sînâ, appelé Avicenne par les Occidentaux, est un médecin, philosophe et écrivain surnommé prince des savants par ses disciples. Dès son adolescence, il s'intéresse aux sciences et à la médecine. Âgé d'à peine 18 ans, il voit sa notoriété grandir après avoir soigné le prince samanide de Boukhara d'une maladie grave. On lui autorise l'accès à la bibliothèque du palais, ce qui lui permet d'approfondir ses connaissances. Il commence alors la rédaction de son oeuvre majeure, "Le Canon de la médecine", dans laquelle il réunit le savoir médical de son époque et apporte ses propres observations.

Il entreprend un voyage qui le conduit à Hamadan, en Iran, où il est nommé vizir par l'émir bouyide Chams ad-Dawla. Il se consacre aux affaires publiques la journée et aux sciences la nuit pour poursuivre la rédaction de son oeuvre. Sa réputation est telle que le roi de Perse le nomme ministre et médecin. Inspiré d'Aristote, il compose des traités de métaphysique et de logique. Victime de pressions et poursuivi par ses ennemis, il est contraint de voyager, de se cacher à plusieurs reprises et de s'évader de prison.

Avicenne croit fermement en un dieu créateur. Selon lui, la métaphysique a pour rôle de fournir la preuve de son existence. En 1037, il meurt d'une infection intestinale au cours d'une expédition dont il faisait partie.
Le Canon d'Avicenne connaît un grand succès. Traduit en latin et en hébreu, il va influencer la pratique et l'enseignement de la médecine occidentale. Ses grandes découvertes incluent le rôle du pouls, la circulation du sang et les méthodes contraceptives.


إرسال تعليق

0 تعليقات