William Harvey


William Harvey naquit le 1er avril 1578 à Folkestone, est de l'Angleterre, et décéda en 1657 à Londres. On lui doit, entre autres découvertes, celle des lois de la circulation du sang qu'il communiqua à ses élèves vers 1619, puis au public en 1628. Il se livra avec ardeur à l'anatomie expérimentale, rendit visite à de nombreux savants français, italiens et allemands dans le but de s'instruire. Il se fixa à Londres en 1604 et fut nommé en 1613 professeur d'anatomie et de chirurgie au Collège de médecine. Il devint médecin de Jacques Ier d'Angleterre et de Charles Ier d'Angleterre, et chef du collège de Merton à Oxford.
             Lorsque vers 1618 William Harvey découvre la circulation du sang, il est le premier surpris voire choqué par ce qu'il vient de découvrir. A tel point qu'il va pendant 9 ans répéter devant ses collègues de Londres, les démonstrations de sa découverte sur des animaux vivants. Les membres du Collège manifestent leurs doutes, soulèvent des objections auxquelles il répond jusqu'à que le président tranche en sa faveur. Harvey consent alors à publier le compte rendu de sa découverte dans un ouvrage intitulé "Exercitatio Anatomica de Motu Cordis et Sanguinis dans Animalibus' ( Etude anatomique de la Motion du Cœur et du Sang Chez les animaux). Elle est matière à débats et rien en elle-même ne suffit à l'imposer comme une évidence. Elle paraît en effet aller à l'encontre de tout ce qui est depuis 1500 ans tenu comme acquis sur le fonctionnement du corps et le déplacement du sang.
            Harvey va payer d'un prix personnel les conséquences de cette publication. Non seulement il perd une partie de sa clientèle mais le commun des mortels le prend pour un fou. A quoi s'ajoute l'opposition unanime des médecins et les attaques contenues dans de nombreux livres certains rédigés par des médecins et philosophes français. 
           En 1646 Harvey a 68 ans, après la reddition d'Oxford, il renonce à ses charges, se retire, partage son temps entre Londres, Cambridge et la campagne pour poursuivre des recherches d'embryologie sur les Animaux. 
           Il meurt le 3 juin 1657, à Londres et est inhumé dans la petite église de Hampstead. Après sa mort, Harvey le "génie médical et scientifique" a été adulé dans l'ensemble de la communauté médicale européenne.

إرسال تعليق

0 تعليقات